Ayélé AYIKA

Ayélé AYIKA

Affirmation

Je suis une femme

 

Je suis une femme : je ne suis pas un amas de chair muette et soumise. 
Je suis une femme : je suis bien un organisme vivant toujours en mouvement avec un cerveau à la grande capacité de réflexion. 
Je suis une femme : je ressens, je dis, je vis. 
Je suis une femme : j'ai des rêves et des envies que j'estime légitime de réaliser et d'assouvir seule ou avec les personnes de mon choix. 
Je suis une Femme : je m'attache à celui où à celle qui me pousse vers le meilleur de moi-même et m'élève.
Je suis une femme : j'aime avec entièreté et générosité. Je me réserve, tout aussi légitimement, le droit de me séparer et de me tenir loin de celui où celle qui me tire constamment vers le bas et détruit mon estime de moi.
Je suis une femme : je suis un être humain soumis à des fluctuations émotives communes à tous les humains.
Je suis une femme et malgré ma prédestination à enfanter, je décide d'avoir ou non des enfants. 
Je suis une femme : je suis belle. 
Je suis une femme : je peux dire NON à une situation qui ne me convient pas ou plus.
Je suis une femme : je peux CHANGER une situation qui ne m'épanouit pas.
Je suis une femme : je peux vivre libre !
Oui, je le peux et je le fais !

 

Ayélé AYIKA


27/06/2024
0 Poster un commentaire

Questionnaire PIVOT - PROUST - TOUDONOU

J'ai répondu au questionnaire proposé par mon amie Carmen Toudonou, Écrivaine et Journaliste béninoise.

 

Bonne lecture !

 

 

QUESTIONNAIRE DE BERNARD PIVOT

 

  1. Votre mot préféré ?  

Partenariat ou Collaboration ou Réciprocité ou encore Générosité.

 

  1. Le mot que vous détestez ? 

Soumission

 

  1. Votre drogue favorite ? 

Le sommeil

 

  1. Le son, le bruit que vous aimez ? 

Celui de baisers bruyants

Celui de la mer calme, de la rivière

Celui du vent dans les arbres

 

  1. Le son, le bruit que vous détestez ? 

Les ronflements et autres bourdonnements

 

  1. Votre juron, gros mot ou blasphème favori ? 

Putain !

Putain de bordel de merde !

Putain de bordel de merde de scrogneugneu, va te (allez vous) faire foutre ! Tout dépend du temps dont je dispose pour le dire…

 

  1. Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ? 

Personne. Pourquoi pas un billet de banque tout simple avec juste sa valeur et quelques décorations neutres ?

 

  1. Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? 

Trader

 

  1. La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ?

Un éléphant

Un flamboyant

La Glycine

La Camomille

 

  1. Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?

Il n'a rien à me dire. Et que ferais-je en sa présence ? Mais admettons que ce soit le cas. Il se tairait et JE lui dirais :

“Tu as merdé. Ta gestion de l'humanité est un fiasco total, une catastrophe ! Nous sommes seuls et essayons de survivre. Tu devrais avoir honte !”

 

 

QUESTIONNAIRE DE MARCEL PROUST

 

  1. Quel est le principal trait de votre caractère ?

Spontanéité

 

  1. Quelle est la qualité que vous préférez chez un homme ?

L'altruisme

 

  1. Quelle est la qualité que vous préférez chez une femme.  

L'altruisme

 

  1. Qu’est ce que vous appréciez le plus chez vos amis ?

Leur sincérité

 

  1. Quel est votre principal défaut ?

Le doute. Douter de moi-même surtout.

 

  1. Quel est votre occupation préférée ?

Dormir

 

  1. Quel est votre rêve de bonheur ? 

Faire au mieux chaque jour et voir mes enfants grandir, faire leur vie à leur convenance et s'y épanouir pleinement. Les voir heureux !

 

  1. Quel serait votre plus grand malheur ?

Que la communication entre mes enfants et moi se rompt pour une raison quelconque.

  

  1. Qu’est-ce que vous voudriez être ?  

Ce à quoi j'ai travaillé très dur et que pour ma plus grande satisfaction je deviens: une femme libre, indépendante et pleinement épanouie. Une talentueuse avant-gardiste de ‘vie’ qui ouvre la voix aux jeunes filles, femmes en devenir. Une Amante aimante et séductrice. Une personne abordable et simple, chérissant la douceur de vie et les plaisirs de l'existence.

Je suis tout ça… ☺️😅

 

  1. Quel est le pays où vous désireriez vivre ?

Il y en a deux: la France et le Togo. Puis voyager partout ailleurs où mon cœur me mènerait. Je voudrais qu'il me soit possible de vivre dans mon pays imaginé: une petite île dont on ferait le tour à pied, en quatre / cinq heures maximum. Elle ne serait connue que de mes enfants, des amours de ma vie, de très très peu d'ami(e)s fidèles et de personnalités particulières que j'y inviterais de temps à autre. Mon refuge.

 

  1. Quelle est la couleur que vous préférez ? 

J'aime particulièrement le bleu et ses camaïeux, l'indigo en tête de liste.

 

  1. Quelle est la fleur que vous aimez. 

La pivoine

 

  1. Quel est l’oiseau que vous préférez ?

Drôle de question… Je ne sais pas ? L'aigle, peut-être…?

 

  1. Quels sont vos auteurs favoris en prose ? 

La prose elle-même, pourvu qu'elle soit bien écrite.

 

  1. Quels sont vos poètes préférés ?  

Baudelaire

Senghor

Marc Alexandre Oho Bambe

Rupi Kaur

Les talentueuses nouvelles plumes poétiques africaines

Moi

 

  1. Quels sont vos héros dans la fiction ? 

Aucun dans la fiction littéraire.

Aucun dans la fiction cinématographique… Peut-être Batman ? Je n'en suis pas sûre.

Je me rends compte que je ne suis pas une groupie… J'apprécie et je passe… 😅

 

  1. Quelles sont vos héroïnes favorites dans la fiction ? 

Aucune dans la fiction littéraire.

Mais au cinéma: Jean Grey (Le Dark Phénix) dans Les XMen, Dorothy dans le Magicien d'Oz et les sorcières dans la série Motherland: Ford Salem.

 

  1. Quels sont vos compositeurs préférés ? 

Verdi

Tchaikovsky

Chopin

Beethoven

Ravel

Schubert

 

C'est triste, je ne connais pas de compositrices mais pour le plaisir, je vais citer trois chanteuses lyriques modernes que j'adore:

Pretty Yende

Jeanine de Bique

Foly Nédy

 

  1. Quels sont vos peintres favoris ?  

Je n'en ai pas. J'aime les tableaux qui m'émeuvent, me perdent et m'inspirent, tout comme la musique. Cependant, j'apprécie quelques artistes sur les réseaux sociaux, Yeskis4king, elladjlincy, ewaludwi Solomon Omogboye et bien d'autres … J'aime particulièrement Alphonse Mucha toutefois et Pierre Soulages.

 

  1. Quels sont vos héros dans la vie réelle ?

Mon fils

Corneille

Johnny Clegg

Frédéric Lenoir

Tous les hommes qui respectent les femmes et aiment passer du temps de qualité avec elles.

 

  1. Quelles sont vos héroïnes dans l’histoire ?

Hashepsout

Les Amazones du Dahomey

Malala Yousafzai

Angelina Jolie

Simone Veil

Gisèle Halimi

Toutes les femmes qui ont mené / mènent le combat de l'émancipation féminine et ont ouvert / ouvrent la voix aux générations suivantes.

Ma grand-mère

Ma fille

Moi.

 

  1. Quels sont vos noms favoris ?

Il y en a trois:

Gabriel, le prénom de mon fils

Eva-sharleen, celui de ma fille

Le mien, Ayélé car il veut dire “Première fille du père / Ma princesse…” J'ai fait des recherches et mes investigations me mènent loin…

 

  1. Qu’est-ce que vous détestez par-dessus tout ? 

La mauvaise foi

 

24 . Quels sont les personnages historiques que vous méprisez le plus ?  

Aucun

 

  1. Quel est le fait militaire que vous admirez le plus ?  

Encore une drôle de question 🙃

 

  1. Quelle est la réforme que vous estimez le plus ?

Elles sont toutes nécessaires puisque des fonctionnements qui ne convenaient pas / plus ont été réexaminés pour mieux répondre à des besoins spécifiques.

 

  1. Quel est le don de la nature que vous voudriez avoir ?

Aucun. Je ne veux pas les avoir. Je veux en apprendre et toujours aller vers une meilleure version de moi. Toutefois, je voudrais bien avoir le super pouvoir de téléportation.

 

  1. Comment aimeriez-vous mourir ? 

Je ne veux pas mourir… j'adore vivre. Mais tout a une fin alors je pense que je boirais un poison qui m'acheverait, après avoir sombré dans le sommeil, en paix et sans douleur. J'ai assez souffert et pleuré dans ma vie.

 

  1. Quel est l’état présent de votre esprit ? 

Je suis heureuse. Très !

 

  1. Quelles sont les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence ?  

Les manquements alors qu'on essaye et fait des efforts. Ce n'est pas toujours simple de bien faire dans un monde où tout semble converger vers le mal, le mal vivre et un égoïsme exacerbé. Alors ceux et celles qui se démènent pour ne pas s'y abandonner méritent de l'indulgence lorsque leur but est ponctuellement manqué.

 

  1. Votre devise. 

Patience, Méthode et Confiance.

 

 

 

QUESTIONNAIRE DE CARMEN

 

  1.  Quel est l’adjectif qui vous définirait le mieux ?

Humaine.

 

  1.  Quel est l’adjectif qui vous définirait le moins ?

Inhumaine.

 

  1.  Quelle est la personnalité avec laquelle vous aimeriez dîner ?

Celle que je voudrais séduire…

 

  1.  Quelle est la personnalité avec laquelle vous détesteriez dîner ?

Celle qui n'aurait aucun sens du savoir vivre et être.

 

  1.  Quel est votre idéal masculin ?

Il est gentil, a de l'humour, aime les choses simples, a une bonne hygiène de vie, a de l'audace et du courage, fait de son mieux, est franc en assumant ses préférences et ses choix, est altruiste, non religieux et/ou pratiquant. Il aime et met une touche érotique dans le quotidien de son couple; il s'intéresse vraiment à sa partenaire. Il aime le travail mais ne fait pas de l'argent une fin en soi. Il réfléchit.

 

  1.  Quel est votre idéal féminin ?

Le même que celui que je viens de décrire plus haut et, surtout une femme avec une bonne estime d'elle-même, libérée de toutes les croyances limitantes qui la détruisent.

 

  1.  La femme pour vous, qu’est-ce que c’est ?

Un être humain.

 

  1.  L’homme pour vous, qu’est-ce que c’est ?

Un être humain.

 

  1.  Qu’est-ce que vous faites au premier saut du lit (ou de la natte…) ?

Je ne saute jamais du lit. Je reviens dans mon corps tranquillement, me situe dans l'espace et le temps, écoute les rumeurs qui me parviennent. J'ouvre les yeux, me lève doucement, m'assois quelques secondes au bord du lit, m'étire avant de me mettre debout et d’entrer dans ma journée.

 

  1.   La dernière chose que vous faites avant de vous endormir ?

Éteindre la lumière, après avoir fermé un livre et éteint mon portable.

 

  1.   Avez-vous peur de la mort ?

Plus maintenant et je souhaite vivre le plus longtemps possible, très vieille.

 

  1.   Quelle est votre plus grande peur ?

Disparaître dans la mort alors que mes enfants sont encore tout jeunes et dépendants.

 

  1.   Quel est le livre que vous emmèneriez au paradis ou en enfer, c’est selon ?

Je n'irai ni au paradis ni en enfer. J'irai ça et là dans l'infini de l’univers. Je n'y emmènerai aucun livre.. Je vivrai de fabuleuses histoires en parcourant galaxies et nébuleuses. J'insufflerai ces aventures cosmiques à deux ou trois êtres humains vivants pour qu'ils les écrivent.  Je deviendrai leur muse.

 

  1.   Dieu pour vous, qu’est-ce que c’est ?

Une bonne blague, une belle arnaque, le besoin de se rassurer, de gérer une angoisse existentielle ; de fuir les responsabilités humaines. Certainement une invention humaine… C'est selon.

 

  1.   L’écriture pour vous, qu’est-ce que c’est ?

Un privilège, une thérapie, une évasion, un partage, une critique, du courage, de l'audace, de la séduction et une bonne dose de folie.

 

  1.   Complétez cette phrase : "autant mourir que de …".

“Que de ne rien faire pour vivre !”

Rien ne justifie de mourir sauf la fatalité du temps qui passe, le dépit d'une insupportable souffrance et l’imprévisibilité de l'existence, du quotidien.

 

  1.   Quelle est votre chanson préférée de tous les temps ?

Il y en a deux : Profité de Jean Louis Jean Michel, chanteur antillais des années 80 et Lift you up de Léon, une talentueuse et moderne chanteuse Suédoise à la voix de velours. J'aime beaucoup Neng Makassi de Sam Fan Thomas… Entre autres. C'est comme pour la peinture. Mon goût est éclectique; j'aime lorsque cela me transporte et me fait vibrer. Moult choses me transportent et me font vibrer.

 

  1.   Quel est votre objet fétiche ?

Aucun.

 

  1.   Quelle est la couleur qui vous inspire le mieux ?

Trois couleurs :

Le bleu, parce que j'adore observer le ciel

Le noir pour l'élégance et mes inspirations les plus obscures,

Le jaune pour le soleil.

 

  1.   Quel serait pour vous le luxe suprême ?

Aller de la France en Afrique et de l'Afrique en France sans aucune limite !

 

 

 

Ayélé AYIKA


27/05/2024
0 Poster un commentaire

Un collectif s'il vous plaît !

Livre_Sororité_Chérie[1]

 

Lorsque Carmen TOUDONOU, Écrivaine béninoise m'a proposée ce projet, j'ai tout de suite accepté. Je suis fière d'avoir participé à cette réflexion sur la Sororité, aux côtés de trente-et-une autres femmes, de la Journaliste à l'Artiste en passant par l'Enseignante... Une belle aventure féminine.

 

Sororité Chérie a été officiellement présenté au public le 8 mars 2022. Disponible en commande directe aux prix de 16 euros plus des frais de livraisons de 6 euros.

 

Voici mon texte ainsi que des extraits de trois autres propositions :

 

Soro,_Ay_1[1]
Soro,_Ay_2[1]
Soro,_Ay_3[1]

 

 

Soro_Ay,_4[1]
Soro,_Ay_5[1]
Soro_Ay,_6[1]

 

 

- Un extrait de Sorore écrit par Jeanna DIAMA, Autrice, metteuse en scène et comédienne malienne :

 

Quel vaste mot dirais-je ? Qu'est ce mot pour moi ? Quel mot ! Mais imaginer ce mot être autre chose que ce que je vis, ce que je traverse et ce à quoi j'ai survécu et tente encore de survivre, impossible ! Ce que je vis et ce à quoi je survis, c'est ce que j'entends tous les jours, ce que des milliers de femmes vivent ; et moi j'ai cru mais je veux croire que sororité veut dire autre chose... Tu le sais (...)

 

- Un extrait de Sonorité en Sororité pour positivité, écrit par Angélique LEROY, Poétesse française :

 

Enfanter la féminité, c'est éduquer la société. C'est grandir dans la parité. La sororité par la sonorité pour sonner les sonnets et révolutionner les nouvelles lignées. Une vie sans difficulté, sans disparité. L'humanité à cultiver et à révéler. Regarder sans s'arrêter, se régaler. Mondialiser et idéaliser. Un pouvoir illimité de liberté. La pluralité des idées, la fonctionnalité de partager : sans se compliquer mais être impliqué. Se syndiquer (...)

 

- Un extrait de Le journal de Julia, écrit par Benoîte D. HOUNKPONOU, Autrice béninoise :

 

"Si tu refuses de prendre un nouvel époux dans la famille, tu quittes la maison ! Crois-tu qu'on se contentera de la seule fille que tu as faite à notre fils ? Et tu ne l'emmèneras pas avec toi pour la mouler à ton image. Réfléchis donc bien avant de décider !"

Il n'y a pas plus grande souffrance à infliger à une veuve que de lui crier dessus de tels propos. Ces mots résonnent encore dans mes oreilles mais ne me font plus mal. Ma belle-famille m'a martyrisée. À l'exception d'une seule personne, une femme au cœur d'or : Amira, ma belle-sœur (...)

 

Sororité_1ère[1]
Sororité,_4ème[1]

 

 

Ayélé AYIKA


13/05/2024
0 Poster un commentaire

Livre 2 !

Paisible recueil, mon deuxième recueil de poésie est disponible sur www.bookelis.com

 

Livre papier: 12 Euros

 

Version numérique: 6,99 euros

Version numérique disponible à l'achat en Afrique, dans la devise du pays.

 

Commande directe en me contactant et vous recevrez votre exemplaire dédicacé avec un cadeau / PayPal - Espèces (remise en main propre à Paris et environs) - Virement bancaire.

Pais_Rec,_couverture_numérique[1]

 

Paisible recueil d'abord publié en novembre 2019 et réédité en mars 2024 est mon deuxième livre. Un joli format carré pour contenir des textes de vie, doux et un peu amères ; légers et vivants mais pas toujours carrés ... Dans ce recueil, le Haïku, une forme poétique que j'affectionne particulièrement, exprime la fulgurance et l'intensité de mes mots inspirés.

 

 

 

 

Paisible_Recueil,_1ère_COUV[1]
 

 

 

 

 
Extraits
 
 
 
 
 

(...) Paisible recueil est ma mélodie métissée de toutes les nuances graves et aigues d’une vie. Des sons d’amour, des résonances identitaires, des notes aigres-douces et légères qui voltigent au gré des vents de différentes époques, entre l’Afrique, la France et quelques autres endroits du monde ; de l’enfance à la maturité, des amours perdus à ceux scellés, des actes manqués, des espoirs noyés ; d’un certain grain de folie assumé mais le cœur vibrant, toujours vivant dans le temps qui continue sa course vers l’avant.

 

Je n’ai pas à me plaindre. Ma douceur de vie est bien réelle. Elle s’accorde bien avec mes cicatrices et mes aspirations et c’est très bien ainsi...

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les petites choses…

 

Ces petits riens qui s’évaporent 

Du quotidien, inlassable histoire

Qui s’égrène le long des bords

De nos vies tels des répertoires,

Ces riens par lesquels nous respirons.

 

Ces choses discrètes de l’existence 

Fugaces, furtives, mais non futiles :

Elles sont le sel qui apporte du sens ;

Des célébrations loin d’être inutiles,

Ces riens, bulles que nous savourons.

 

Les petites choses des âmes douces

Ces petites choses tant généreuses

Qui fleurissent bien en abondance

Dans nos réelles failles victorieuses,

Ces riens avec lesquels nous dansons.

 

Les petites choses tout autour de nous

Les petites choses à l’intérieur de nous

Ces choses infimes finalement si grandes !

 
 
 
 
Paisible_recueil,_4ème_COUV[1]

Humain

 

Nous respirons avidement,

Rions haut à gorge déployée

Sans aucune retenue.

 

Nous pleurons amèrement,

Aimons à en perdre la raison

Sans regarder en arrière.

 

Nous libérons la Colère,

Hurlons avec nos viscères

Sans penser à demain…

 

Nous embrassons avec conviction,

Donnons avec confiance la main

Sans tenir compte des chutes.

 

Puis, nous réalisons que nous sommes des Humains !

 
 

 

 

Ayélé AYIKA


12/05/2024
0 Poster un commentaire

Absinthe et Quiétude

 

 

Absinthe et quiétude, livre papier et version numérique sur www.bookelis.com

 

9,45 Euros en version papier

 

4,49 Euros en version numérique

Version numérique disponible à l'achat en Afrique, dans la devise du pays.

 

 

Commande directe en me contactant et vous recevrez votre exemplaire dédicacé avec un cadeau / PayPal - Espèces (remise en main propre à Paris et environs) - Virement bancaire.

 

 

 

ABS_&_QUIE,_couverture_numérique[1]

Absinthe et Quiétude, initialement publié en mai 2019 puis réédité en mars 2024, est mon premier livre. Un recueil de pensées exutoires essentiellement exprimées en prose et en sonnets. Un cheminement dans la souffrance psychologique (Absinthe) qui aboutit à une résilience (Quiétude) nécessaire et indispensable à la reconstruction effective et définitive. Il ne s'agit pas d'oublier les traumatismes qui lient corps et esprit mais de les comprendre, de les nommer, de les accepter afin d'être libéré de leur pouvoir paralysant et d'avancer sereinement dans la vie...

 

 

Absinthe_et_Quiétude,_1ère_COUV[1]

 

 

 

 

 

 

Extraits

 

  • Préface - Nul n’est tenu à mes mots mais je sais qu’ils soignent et apaisent des maux passés et ceux présents qui sévissent dans les coins de chambres, le silence des maisons, le mutisme de l’âme, la complexité des institutions, qui ressortent de nos asservissements et de nos solitudes meurtrières. Aux creux de mes mots, se niche une résistance salutaire (..)

 

 

Au commencement

 

Un coup de poing est un coup de poing !

 

Le tien, Angelo, m’a atteinte aux premières lignes de ma féminité naissante.

J’ai alors ravalé ma peine mais planté aussitôt, dans le sillon douloureux laissé sur ma joue,

Les graines de ma révolte franche et déterminée…

 

Je suis désormais un arbre majestueux et je choisis avec soin, esprit et une certaine espièglerie, je l’avoue, les personnes qui cueillent mes fruits…

 

 

Libre

 

La douce brise du matin souffle à mes oreilles

Qu’il est temps d’ouvrir les interstices prudes,

D’alléger le cœur de ses mille étreintes rudes,

D’activer sans peur le brillant esprit en veille.

 

Les pensées virevoltent délicieusement au vent,

Forment un ballet tantôt complexe, tantôt aérien,

Au gré d’envies de danser avec le cœur ardent

Et ainsi d’unir les mots francs et ceux épicuriens

 

Ne plus attendre,

Ne plus se perdre,

Ne plus s’éteindre,

Tendre vers l’Être !

 

 

 

 

Absinthe_et_Quiétude,_4ème_COUV[1]

 

 

 

 

 

Ayélé AYIKA

 

 


12/05/2024
0 Poster un commentaire